Pharmacie Crasset

Article: Quels conseils pour nos animaux de compagnie en vacances?

Santé, transport, alimentation : quelles précautions pour voyager avec son animal ?

 

 

Malgré les quelques contraintes que cela implique, emporter son animal de compagnie en vacances est une solution idéale pour de nombreux propriétaires de chiens, de chats et de NAC. Cette option évite non seulement d’avoir à trouver une solution de garde, mais épargne également le sentiment d’abandon vécu par les animaux au moment des congés. Toutefois, voyager avec un chien ou un chat implique de le sortir de son environnement habituel et de l’exposer à des risques nouveaux. C’est pourquoi nous faisons le point sur les précautions à prendre avant de voyager avec son animal de compagnie.

 

 

Comment préparer son animal au voyage ?

 

 

Les animaux de compagnie sont habitués à rester à la maison où ils ont leurs repères, leur routine et des odeurs familières. Le fait de partir en voyage avec eux implique de les sortir de cet environnement au sein duquel ils trouvent le réconfort nécessaire à leur équilibre émotionnel. Il est donc important de préparer votre animal au changement de rythme et d’environnement, mais également au transport.

 

 

Aidez votre animal à s’adapter au changement d’environnement

 

 

Pour qu’un animal s’adapte facilement au changement d’environnement, l’idéal est de l’habituer à voyager dès son plus jeune âge. En effet, pour les chiens et les chats qui ne sont pas habitués à quitter le domicile, le moindre changement peut être source de stress et d’angoisse. Il est donc conseillé de préparer les animaux plusieurs mois avant le départ en les faisant participer à des sorties variées. Vous pouvez par exemple les faire suivre à l’occasion d’un repas chez des amis ou les amener se promener à la campagne, à la mer ou même en ville. De même, pour que votre animal se sente le moins dépaysé possible, pensez à lui laisser accès à sa cage de transport plusieurs semaines avant le départ. Il se familiarisera ainsi avec cette dernière et l’associera à un lieu de réconfort.

 

 

Prévenir le mal des transports

 

 

Les animaux aussi sont sujets au mal des transports qui se traduit le plus souvent par une hypersalivation et des vomissements. Accentué par l’angoisse, ce phénomène est très marqué chez les chiens et les chats qui ne sont pas habitués à voyager. Une fois encore, il s’agit donc de préparer votre compagnon en l’habituant progressivement à faire des trajets en voiture, sur de courtes distances au départ, puis des parcours plus longs au fur et à mesure. Avant de partir, ne donnez qu’un repas léger à votre animal afin d’éviter les nausées et les vomissements. Installez-le dans une caisse confortable et suffisamment aérée, sans oublier de faire des pauses régulièrement afin de lui proposer à boire et le laisser faire ses besoins éventuellement.

 

 

Comment prémunir votre animal contre les problèmes de santé ?

 

 

Même chez les chiens et les chats en bonne santé, le fait de voyager peut entraîner différents troubles liés à la digestion, aux parasites ou encore à la chaleur. Les changements de climat peuvent notamment avoir un impact significatif sur la santé de votre animal. Veillez donc à le protéger efficacement de la chaleur et du grand froid qui pourraient fragiliser son organisme. Le stress est également un facteur de risque qui peut notamment favoriser l’apparition de troubles digestifs. Il convient dès lors de protéger au maximum votre animal des nombreuses sources de stress présentes sur votre lieu de villégiature. Pour être paré à toutes éventualités, pensez à emporter une trousse de secours vétérinaire qui comprend tous les produits de première nécessité : certains sont en vente libre, d’autres nécessitent une ordonnance vétérinaire.

 

 

Quels sont les parasites dont il faut se méfier ?

 

 

En fonction de votre destination, votre animal de compagnie peut être infesté par des parasites contre lesquels vous n’avez pas l’habitude de le protéger. Ces parasites prennent la forme d’insectes, de vers ou encore de larves vecteurs de nombreuses maladies :

 

  • La piroplasmose : transmise par la morsure d’une tique infestée, cette maladie ne touche que les chiens. En France, les zones les plus à risque sont les régions du sud-ouest et la vallée du Rhône, mais la contamination reste possible partout en Europe. Pour protéger votre chien, il est conseillé de le traiter de manière préventive avec un produit anti-tiques.
  • La leishmaniose : cette maladie, qui ne concerne que les chiens, est transmise par un petit insecte appelé phlébotome. Surtout présente dans les régions méditerranéennes, elle touche principalement les départements du sud de la France. Pour prémunir votre animal des risques de contamination, vous pouvez opter pour des produits répulsifs ainsi que pour la vaccination.
  • La dirofilariose cardiopulmonaire : aussi appelée maladie du ver du cœur, elle touche plus fréquemment les chiens que les chats. Cette maladie se contracte suite à une piqûre de moustique qui inocule une larve à travers la circulation sanguine de l’animal. Les zones infestées de moustiques, bénéficiant d’un climat chaud et humide, sont des destinations où le risque de contamination est élevé. Avant de partir, il est conseillé de réaliser un traitement préventif auprès de votre vétérinaire.
  • L’échinococcose alvéolaire : parfois appelée ténia du renard, cette maladie concerne aussi bien les chiens que les chats qui se nourrissent de petits rongeurs. Elle ne présente pas de danger particulier pour les animaux, mais peut en revanche avoir des conséquences graves pour l’homme. En France, les départements du nord-est sont les plus touchés, mais il convient de rester prudent dans toutes les zones boisées et sauvages. Pour réduire les risques, il est recommandé de vermifuger votre animal avant et après les vacances.
  • La thélaziose oculaire : cette maladie parasitaire est liée à un ver qui se loge à la surface de l’œil des chiens et parfois des chats. Transmise par un petit moucheron, la thélaziose provoque des larmoiements, des rougeurs et toutes sortes de gênes oculaires chez l’animal. Soyez particulièrement vigilant si vous comptez partir dans le sud-ouest de la France, mais également dans les pays du sud de l’Europe. Les traitements antiparasitaires aident à prévenir cette maladie dont l’incidence ne cesse de croître en France et en Europe.

 

 

Comment bien nourrir son animal durant les vacances ?

 

 

L’idéal lorsque vous partez en voyage avec votre animal de compagnie est de ne pas changer ses habitudes alimentaires. Par conséquent, pensez à emporter ses croquettes ou sa pâtée habituelle et tentez de maintenir les mêmes horaires de repas qu’à l’accoutumée. Si votre animal a une activité physique accrue durant le séjour, veillez également à adapter ses rations alimentaires. Un apport suffisant en eau est également important en cas de fortes chaleurs. Les chiens apprécieront également une baignade rafraîchissante. Ces mesures permettent de préserver la vitalité et le confort digestif de votre animal.

 

 

Pour réussir vos vacances avec votre animal de compagnie, prenez le temps de bien le préparer au changement d’environnement et au transport, mais pensez également à le protéger des différents parasites vecteurs de maladies. N’oubliez pas de vermifuger vos chiens et chats à votre retour de voyage, en particulier si vous êtes parti dans une zone à risque. Enfin, renseignez-vous sur les obligations légale de vaccination selon l’endroit des vacances ( rage, ect), ainsi que pour les gens.

 

En cas de doute, demandez toujours conseil auprès de votre pharmacien ou de votre vétérinaire.

 

Enfin, renseignez-vous sur les obligation légale de vaccination selon l’endroit des vacances ( rage, ect), ainsi que pour les gens.

L’article Quels conseils pour nos animaux de compagnie en vacances? est apparu en premier sur Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Articles récents

Enable Notifications    Ok No thanks